Regarder le « futur » de l’Europe.. dans le rétroviseur ?

Sans doute par routine ou manque d’imagination, nos leaders actuels de l’Europe veulent imaginer le futur avec des personnalités du passé !

Pour présider la Conférence sur le « Futur de l’Europe », voulue par Merkel et Macron, les mêmes mettent en avant la danoise Helle Thorning-Schmidt, ancienne Première Ministre du Danemark, mariée à Sven Kinnock, fils de l’ancien Commissaire européen Neil Kinnock, qui fut aussi Leader du parti travailliste britannique.

Les autres noms cités (Enrico Letta, Dalia Grybauskaité ou Guy Verhofstadt) sont d’anciens Présidents ou anciens Premiers Ministres.
Au-delà de l’anecdote et d’une forme de « consanguinité » entre toutes ces personnes qui se ressemblent tant (mêmes études, mêmes familles, mêmes idées, mêmes cercles, népotisme.) il faut regretter surtout l’absence des citoyens de base et des jeunes. Certes la Conférence va les consulter de temps en temps, pour la forme, avec des évènements WEB et autres gadgets, mais on se doute bien que ce sera juste pour se donner bonne conscience. Lors de la Convention sur l’avenir de l’Europe en 2002 présidée par Valery Giscard d’Estaing il y avait au moins un Vice-Président, le belge DE HAENE, en charge d’un dialogue avec la société civile, qu’il mena d’ailleurs assez habilement. Mais il fut peu ou pas écouté.

Cette fois-ci, la composition de cette Conférence laisse encore moins planer le doute : députés, ministres, commissaires, émissaires et bureaucrates ..Comme si la lumière pouvait jaillir de gens qui l’ont éteinte depuis bien longtemps pour se conformer aux modes et au politiquement correct.

Je me prends à rêver d’une Convention de citoyens et d’une convention de la jeunesse, les deux sans filtres, choisis sur Internet en fonction de la qualité de leurs propositions par un jury indépendant, composé de personnalités de tous les bords politiques et sociétaux, reflétant bien la diversité de nos opinions, des plus fédéralistes aux plus souverainistes

Et ce seraient les citoyens et les jeunes qui nous donneraient ainsi leurs visions du futur de l’Europe

Car, contrairement à l’adage « ce n’est pas avec les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes »…

Henri Malosse

Auteur du « Crépuscule des Bureaucrates »

https://crepusculedesbureaucrates.org/le-livre/

Publié par HenriMalosse

Européen engagé et libre - Enseigne l'histoire de l'Europe - Chairman of TheVocalEurope -30ème Président du Comité Economique et Social Européen (2013-2015)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :