Le dessous des cartes : Pourquoi l’Europe est-elle en retard pour les vaccins ?

Pourquoi l’Union européenne est-elle en retard pour les vaccins ?

Alors que le 1er vaccin a être mis sur le marché, Pfizer, est issu de la recherche en Allemagne et que sa fabrication est essentiellement en Allemagne, Pays-Bas et Belgique, comment se fait-il que les Européens soient les derniers servis ?
Alors que les vaccinations ont commencé sur les 5 continents, des USA à la Chine, du Royaume-Uni à la Russie, comment expliquer ce retard ?

Réponse : la Bureaucratie de l’Agence européenne du médicament, incapable d’accélérer la prise de décision d’une mise en conformité et mise sur le marché, alors qu’on sait très bien qu’elle sera donnée !

Il a même fallu le « coup de gueule » du Ministre allemand de la santé ( la France s’étant associée eu dernier moment « en prenant le train allemand EN Marche, comme toujours), harcelé par des associations de citoyens, pour que finalement la fameuse Agence avance d’une semaine sa « réunion hebdomadaire «  du 29 au 21 Décembre !

J’éspère que l’UE va enfin bousculer ses bureaucrates », s’est écrié Sebastian Kurz, le Chancelier autrichien qui s’est aussi mobilisé pour bousculer l’Agence sise aux Pays-Bas qui prétextait des raisons de sécurité.

Pourquoi tant de temps ? Pascal Dalando, Héro du Le Crépuscule des Bureaucrates vous l’explique

Les laboratoires doivent d‘abord fournir toutes les indications scientifiques sur le vaccin st sur les résultats des expérimentations en phases 1, 2 et 3

Tout est arrivé mi-novembre pour le vaccin Pfizer mais les  Agences avaient été tenues au courant en temps réel du processus pour les résultats des expérimentations et avaient déjà les données techniques.

Ainsi les Agences  américaines, britanniques, australiennes et bien d‘autres ont pu donné le feu vert en quelques jours quand la bureaucratique Agence européenne, de délais de traduction en délais de convocations des experts, de connections de chypre à Helsinki, avait besoin de plus d’un mois.

L’argument de la « sécurité des patients » ne tient pas puisque ces Agences se contentent de vérifier que tous les éléments sont conformes, ce qui prend quelques jours au plus . Elles donnent des autorisations provisoires valables un an qui doivent être confirmées chaque année sur base de données fournies par les laboratoires.

Sans le coup de gueule des associations allemandes et du Chancelier autrichien, il n’y aurait pas eu de vaccination dans l’UE avant mi-janvier et de nombreuses vies de personnes vulnérables auraient été mis en danger.
Déjà le retard par rapport aux pays les plus avancés, qui est d’un bon mois, n’est pas excusable.

Après le scandale des appels d’offre d’achat de vaccins (voir l’Article VaccinGate à Bruxelles) , la Bureaucratie européenne s’illustre encore une fois par son manque de réactivité.

Les fanfaronnades de nos gouvernements sur l’Unité des Européens et l’efficacité de la Commission européenne ne sont là que pour cacher leur embarras.

Publié par HenriMalosse

Européen engagé et libre - Enseigne l'histoire de l'Europe - Chairman of TheVocalEurope -30ème Président du Comité Economique et Social Européen (2013-2015)

Un avis sur « Le dessous des cartes : Pourquoi l’Europe est-elle en retard pour les vaccins ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :