Des raisons d’espérer pour 2021

Mes amis, je commence ici une série de messages pour nous donner confiance et espoir en 2021 ! Le déclin n’est pas une fatalité, la victoire des bureaucraties non plus..

Taiwan, le miracle d’un île résiliente et éprise de libertés !

Il y des Raisons d’espérer pour 2021

  1. Taiwan

Je voudrais commencer par la pandémie du Corona, aux origines bien mystérieuses, et la gestion généralement catastrophique et bureaucratique qui a été celle des pays d’Europe de l’Ouest, France en tête !

Des exemples dans le monde de gestion rationnelle et intelligente de la pandémie existent et ont été bien plus probants. Je ne voudrais citer ici que l’île de Taiwan, voisine de la Chine d’où est parti le virus, qui a remarquablement bien résisté avec à peine 7 décès pour plus de 6 Millions d’habitants. Et pourtant, ils n’ont pas utilisé la manière forte de leur grand et menaçant voisin, la Chine communiste : pas de villes fermées, pas de journalistes emprisonnés, pas de lanceurs d’alerte emprisonnés, pas de gens murés chez eux.

Ils n’ont pas suivi non plus le « contre-modèle » français, qui restera sans doute dans les annales comme le bêtisier tragique d’une bureaucratie à la dérive : insouciance au début de la pandémie avec un pays ouvert aux quatre vents, notamment pour les voyageurs venus de Chine, déni grotesque sur les masques « inutiles » parce que l’Etat n’avait tout simplement pas renouvelé les stocks suite à une décision stupide d’économie décidée des incompétents notoires du Ministère de l’Economie de « Bercy », puis volte-face d’un Président qui nous annonce que nous sommes « en guerre contre un virus », navigations à vue entre confinement ridiculement sévère jusqu’à exiger une attestation de sortie pour amener son chien faire ses besoins, jusqu’à un relâchement pendant l’été, fermeture des petits commerces et ouverture permanente des grandes surfaces et ventes en ligne, restrictions inimaginables des libertés, mort programmée des restaurants, bars, musées, théâtres et autres lieux de vies, jusqu’au fiasco des vaccinations, faisant du pays la lanterne rouge de l’Europe.

Non les taiwanais ont été avisés et bien inspirés. Après une première mission en janvier à Wuhan, ils ont tout de suite fermé leurs frontières hermétiquement avec cette région, puis à toute la Chine. Toute la population s’est mise à porter des masques fabriqués « Made in Taiwan », leur industrie s’étant mise dès janvier à en produire massivement. A un point que dès avril, ils ont commencé d’ailleurs à en donner aux pays africains et asiatiques qui les demandaient et aussi en Italie, en Espagne et aux USA.

Les quelques cas identifiés ont été mis à l’isolement et soignés en utilisant aussi les méthodes ancestrales de la médecine chinoise traditionnelle. 7 décès…

Mais, il n’y a eu, ni confinement, ni fermeture des écoles ou des restaurants, ni attestations ridicules ni surtout aucune mesure de restriction des libertés dans un pays qui considère la démocratie et la liberté comme les fondamentaux de sa société. L’économie ne s’est pas arrêtée. Mais les taiwanais se sont comportés de manière responsables et solidaires.

Cet exemple de réussite m’amène à penser que la faillite des démocraties européennes n’est pas inéluctable et que le modèle de résilience n’est pas la dictature chinoise, comme certains voudraient nous le faire penser, mais la démocratie taiwanaise. Une République avec à sa tête une femme, Tsai Ing-Wen, ce qui n’est pas anodin car l’autre bon exemple est la Nouvelle Zélande avec la Première Ministre Jacinda Ardern. Les femmes résistent mieux, c’est un fait !

Un peuple fier et épris de liberté, une nation unie, peuvent vaincre les pires fléaux. Il est vrai que les habitants de Taiwan, qu’ils soient originaires de l’île ou descendants des Chinois continentaux fuyant en 1949 l’avènement de la Chine rouge, ont appris à vivre sous la menace permanente de leur voisin totalitaire, y compris avec leurs virus venus de Wuhan. Ceux qu’on appelait les « nationalistes » sont devenus des défenseurs de leur petite nation indépendante. La Présidente a été élue sur sa volonté d’affirmer son indépendance vis-à-vis de Pékin.

Epris de liberté, l’île de Taiwan a accueilli beaucoup de démocrates de Hong-Kong fuyant la répression communiste comme ils ont toujours été bienveillants vis à vis des Tibétains et des Ouighours persécutés.

Beaucoup à Taiwan sont persuadés qu’il y a eu quelque part, accidentellement ou pas, une manipulation humaine dans la propagation du virus. Ce n’est pas seulement l’opinion du peuple, c’est celle aussi de certains de leurs scientifiques !

Faudra-t-il une lourde menace sur notre souveraineté et nos libertés pour que les peuples d’Europe se réveillent ? Nous ne manquons pas de menaces qui planent sur nos têtes : pandémie, islamisme, et aussi l’impérialisme chinois qui vient frapper à notre porte sous les traits d’un accord « global » EU-Chine qui livrera nos pays aux investisseurs étatiques de Pékin.


L’exemple de Taiwan dans sa « bonne »  gestion du COVID peut guider notre réflexion sur l’avenir de nos démocraties européennes. Démocratie peut rimer avec efficacité, Liberté avec responsabilité, unité avec résilience, nation et raison.

Henri Malosse

Publié par HenriMalosse

Européen engagé et libre - Enseigne l'histoire de l'Europe - Chairman of TheVocalEurope -30ème Président du Comité Economique et Social Européen (2013-2015)

Un avis sur « Des raisons d’espérer pour 2021 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :